Totalisant 72 milliards d’euros d’achat réalisés par les français sur internet en 2016, le e-commerce poursuit sa croissance exponentielle.
Cependant, des axes d’amélioration résident clairement dans l’optimisation du parcours d’achat de l’utilisateur.
Cet article aura pour objectif de les souligner et de présenter deux solutions alternatives : La première répondant au faible taux de conversion ; la seconde concernant une solution de
paiement sans contrainte.

Le tunnel d’achat nuit à votre taux de conversion.

78% : c’est le taux d’abandon panier constaté actuellement chez les e-commerçants. Les dépenses en marketing sont telles pour générer du trafic, qu’il est nécessaire d’améliorer les taux de conversion pour être rentable. Oyst a simplement répondu à cette problématique en créant la solution d’achat qui permet
de supprimer intégralement les abandons paniers.
Réduire les 8 étapes actuelles d’un parcours d’achat traditionnel en 1-Click, voici le pari ambitieux qu’Oyst s’est lancé. Du côté des utilisateurs, Oyst 1-Click leur permet de profiter d’une expérience fluidifiée et à la vitesse d’un seul clic. Ils peuvent ainsi acheter en 1-Click directement sur la fiche produit de n’importe quel site marchand. Pour les e-commerçants, cette solution d’achat facilement intégrable améliore considérablement leur taux de conversion. Il est multiplié par 2 sur PC et par 5 sur mobile.
Actuellement, 10 000 utilisateurs achètent en 1-Click avec Oyst sur plus de 300 sites e-marchands.

Les solutions de paiement payantes impactent les marges des e-marchands Paypal, Stripe, PayPlug, Payzen…
La liste référençant les solutions de paiement actuelles est encore longue.
Leur point commun ? Elles sont toutes payantes à l’installation ou comportent des frais à chaque transaction.
Sans avoir généré de vente, le e-marchand a déjà des frais externes à débourser.
Une contrainte non négligeable notamment pour les petits acteurs du e-commerce.

La solution freepay répond ainsi frontalement à cette problématique. En proposant une solution de paiement 100% gratuite, Oyst lève cette contrainte budgétaire.
Gratuite de l’installation jusqu’à la transaction, les e-commerçants reprennent ce qui leur est vraiment dû.

Cap sur le futur du e-commerce

Vous vous demandez quel est le futur du e-commerce ? Il concerne assurément toutes les innovations en lien avec l’amélioration du taux de conversion. S’élevant à 2%, il reste bien
en dessous des espérances du secteur.
La livraison, l’interface des sites, le paiement, la gestion relation client sont tant de domaines qui méritent une optimisation dans l’objectif commun d’améliorer le taux de transformation.
Nous pouvons aller encore plus loin en proposant des solutions adaptées aux différentes cibles du e-commerce. La simplicité, telle est l’attente prioritaire des utilisateurs mais aussi des e-commerçants.

Pour plus d’information sur les solutions Oyst, contactez nous via notre page de contact ou sur le site oyst.com

Catégories : Techno

2 Comments

Peter Schlump · 20 octobre 2017 à 13 h 53 min

J’ai plusieurs sites e-commerce depuis plus de 10 ans. 78% de taux d’abandon de panier je n’ai jamais vu cela. J’ai utilisé Fia-net, PayPal, le module de ma banque. Oyst est facile à installer certes, mais l’enregistrement des données des cartes de mes clients via leur filiale anglaise c’est vraiment très limite ! J’espère que la CNIL ne va pas mettre le nez dedans car je doute que ce système ne soit viable. De plus, aguicher les e-commerçants avec freepay à 0% pour imposer Oyst à quasi 4% de commission c’est vraiment trompeur et en dit long sur la mentalité et les pratiques de l’entreprise…

    Agence Webinti · 8 novembre 2017 à 21 h 21 min

    Bonjour Peter,
    Tout d’abord, merci pour votre commentaire.
    Je vais tenter d’éclaircir quelques points sur les connaissances et mon expérience avec Oyst.

    Concernant la légalité de leur société, Oyst est soumis aux lois de la CNIL en France.
    Oyst veille évidemment à respecter les contraintes de la CNIL :
    – Possibilité de supprimer les données à la demande du clients
    – Données bancaires cryptées et conservées par un agent PCI DSS
    – Pour les données personnelles, il y a un cercle restreint d’employés qui y ont accès.

    Pour la partie « aguichage »:
    FreePay est pérenne : pas d’effet d’annonce ni de coupure.
    FreePay et Oyst 1-click sont proposés séparément : pas d’engagement conjoint entre eux.
    Pour les deux solutions : pas d’engagement dans la durée -> le marchand peut couper à tout moment et Oyst se rémunère seulement à la performance pour le Oyst 1-Click (plutôt 2% avec les frais bancaires inclus)

    J’espère avoir éclairci un peu vos doutes sur cette solution et merci encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Techno

WordPress 4.9 et ses nouveautés

WordPress a sorti ce vendredi 17 novembre sa nouvelle version 4.9. Elle était fortement attendue par la communauté de WordPress car elle apporte un bon nombre de nouveautés mais aussi des corrections de bugs et Lire la suite…

Techno

Des molécules glacées, la nouvelle façon de stocker des milliers de gigas.

Le futur du stockage de données pourrait se trouver dans des dispositifs congelés de la taille d’un tampon avec une capacité de plus de 30 terabytes. Les molécules glacées sont capables de stocker cent fois Lire la suite…

Techno

L’exploitation minière de données ? Data mining?

L’extraction d’informations de grandes bases de données constitue l’un des défis des nouveaux professionnels du web. Êtes-vous prêt(e) pour l’ère du big data ? Traditionnellement l’objectif de l’exploitation minière était l’obtention du charbon. Cependant, une Lire la suite…